Les orchidées, ma passion…

dendrobium hybride

Bonjour,

Bienvenue sur le site Gregphala.fr.
Une découverte à vous faire partager, 5 ans d’essais sur les Phalaenopsis et certains Dendrobium.

Le commencement…
Après avoir passé plus de 10 ans à m’occuper de mes cichlidés africains, j’ai décidé de ne plus m’occuper de cichlidés et d’ Anubia, mais de la fusion entre  d’orchidée et milieu aquatique.

C’est le début de mes recherches…
Une orchidée épiphyte est une plante qui vit accrochée dans les arbres.
Du coup je me suis posé la question : Que mangent les épiphytes ? Ma déduction : de l’eau de pluie qui coule des arbres.
En coulant, l’eau se charge de nutriments et nourrit les plantes lorsqu’il pleut et de vapeur d’eau quand il ne pleut pas. Très peu de nourritures si on compare la terre beaucoup plus riche.
Tous les engrais utilisés consacrés aux orchidées ne sont pas si facile à utiliser. Les erreurs sont fréquentes.

Pour commencer je m’excuse de ne pouvoir représenter uniquement les fournisseurs français d’orchidées, non pas a cause de leurs plantes ou de leurs compétences mais par manque de budget.
J’ai donc sélectionné six fournisseurs : 4 français dont 2 de ma région et 2 allemands. Tout le reste de mes achats est d’origine française…
Mes poissons ‘Betta combattant’ et crevette d’eau douce type « red cherry » proviennent d’animaleries de ma région.
J’ai sélectionné les poissons ‘combattant’ car ils sont très agressifs en communauté (ils sont souvent seuls dans leur bac), mais surtout pour luter contre les larves de moustique qui proliféreraient dans le réservoir d’eau.
Pour leur part, les crevettes non aucune utilité majeure, sauf l’agrément des aquariums. Bien entendu, en aucun cas ne faire cohabiter le ‘combattant’ avec les crevettes.
Mes premières plantes ‘’botanique et hybride de jardinerie ‘’ ont été achetées adulte auprès de deux fournisseurs varois.
Mon manque de compétence initial a fait que ces plantes ont eu du mal à s’adapter à toutes les manipulations, de changements de milieu …. J’ai subi quelques pertes et ai décidé de ne prendre que des jeunes plants pour acclimatation. Les survivants ont repris un bon développement de leur racine et ont fleuris ; de ce fait, j’ai pris ces plantes comme base pour tous mes tests : résistance à la pollution, le manque d’entretien du bac durant 2 ans, etc…, pour tester la limite et les éléments qui pourraient déranger les orchidées.
Une plante a surpassé tous mes espoirs, la Dendrobium Phalaenopsis hybride de jardinerie, vraiment résistante.
Compte tenu de la vie aquatique (crevettes OU combattants), je ne peux pas traiter chimiquement en cas de maladie ou d’attaque d’acarien et ne peux utiliser qu’une lutte bio.

 Mes méthodes de culture

En attendant, vous pouvez me joindre pour tout renseignement au :06 24 04 73 21

email: gregsin@live.com

Merci et à très bientôt.

Gregphala